Attention ce site n'est visible qu'en mode paysage.
Merci de votre compréhension.

Photographe de mariage de type documentaire, je photographie les mariages avec une sensibilité et une approche différente. Laissant le champ libre à l'instantané, je veux que mes photos racontent l'intensité et l'émotion des cérémonies.

Photo de mariage réalisée par Alice Vizcaino

Photographe de mariage : un métier, un art, un savoir-faire

La photographie de mariage est un exercice particulièrement complexe dans lequel l'improvisation n'a pas sa place. C'est une spécialisation du domaine photographique qui a longtemps été dénigrée par son côté « non-artistique ». Tout ça est en train d'évoluer à grand pas, et la photographie de mariage a fait sa place au sein du domaine artistique et créatif.

Réaliser un reportage, faire des photographies de cette journée inoubliable n'est pas une mince affaire ; aux difficultés techniques de base viennent s'ajouter le stress car non seulement on ne peut revenir sur une scène pleinement vécue, mais il faut aussi coordonner le savoir-faire du photographe aux attentes souvent exigeantes et idéalisées des mariés. Il faut savoir rester disponible tout en étant le plus discret possible, être à l'écoute quand cela est nécessaire et avoir suffisamment de bon sens pour pouvoir s'adapter à la plupart des situations. L'anticipation est une des clés essentielles pour réussir un bon reportage photographique.

Il est dépassé le temps où l'on se faisait photographier en couple, le sourire figé sous l'olivier de la place du village. Les photographies de couple sont désormais vivantes, ce sont des séances "lifestyle" comme on dit aujourd'hui. Le mariage étant un moment privilégier, la photographie de mariage est comme une bouffée d'oxygène, un sas de décompression, une sorte de trou dans l'espace-temps permettant aux mariés de faire un break avant de repartir fêter leurs noces. C'est à ce moment-là que le photographe doit saisir au vol ces moments fugitifs de complicité, de tendresse.

Les exigences de la photo de mariage

La photographie de mariage est exigeante autant émotionnellement que physiquement. Un reportage photographique d'un mariage représente en moyenne dix heures de prise de vue. Si les mariés vivent intensément leur journée, le photographe, spectateur privilégié, doit la vivre aussi profondément. Aujourd'hui la décoration, les lieux de réception, les attentions particulières sont autant d'éléments photogéniques qui contribuent à retranscrire en image l'ambiance du jour J.

La photographie de mariage est aussi exigeante, car le photographe n'a pas le droit de se louper. Pas le temps pour les états d'âme ou un problème technique quelconque... le photographe de mariage est le seul accrédité et responsable à pouvoir retranscrire en image cette journée qui se doit d'être inoubliable sur tous les tableaux. Et l'exigence par rapport au travail fourni est maximale.

« Les mariages ne sont-ils pas un peu la même chose à chaque fois, du point de vue d'un photographe ? » A cette question, je répondrai NON. Chaque couple est différent, leurs histoires sont différentes, leurs rêves sont différents... pourquoi et comment toutes ces différences justement arriveraient elles à se ressembler en l'espace d'un seul jour ? Ainsi, les mariages auront leurs caractéristiques propres par la force des invités, des lieux de réception des évènements et simplement parce que comme dans tous les récits, les éléments qui les composent sont différents. C'est un peu de cette magie, de ce conte qui s'écrit de nouveau à chaque mariage que les photographes aiment à capturer l'essence au travers de leur objectif. Les images doivent refléter toute l'intensité de cette journée, avec cette instantanéité propre au reportage ; et le photographe doit s'approprier l'atmosphère pour livrer des photos qui ressemblent aux mariés.

Photographe de mariage : un travail difficile

La photographie de mariage est un travail difficile, et trouver sa place en tant que photographe de mariage dans un contexte où tout le monde est prétendument photographe est compliqué. On ne se distingue plus par son matériel, mais par son oeil, son regard, son savoir-faire, son style, sa pâte. Je ne crois pas avoir de style particulier, juste que j'aime beaucoup l'intemporalité dégagée par les photos en noir et blanc, mais ça n'est pas un style. L'essentiel est que la photographe passionnée que je suis continue de photographier avec son coeur l'inattendu qui viendra se fondre avec harmonie à la magie de l'image et capturer avec émotion ces instants éphémères/fugitifs.